Université d'Artois
Sciences, Technologies, Santé

Licence Mathématiques

  • Niveau d'étude visé

    BAC +3

  • ECTS

    180 crédits crédits

  • Durée

    3 ans

  • Composante

    Faculté des Sciences Jean Perrin

  • Langue(s) d'enseignement

    Français

Présentation

Objectifs

L’objectif principal de la formation est l’acquisition par les étudiants de connaissances très solides en mathématiques (algèbre, analyse, géométrie, probabilités). Dans le même temps, les étudiants apprennent également les bases de la programmation informatique.
Il s’agit donc d’une formation principalement « théorique », dans laquelle une grande importance est attachée aux raisonnements de type « abstrait ». Elle s’adresse prioritairement aux bacheliers ayant suivi la spécialité « Mathématiques » en 1ère et en terminale.
La Licence doit se concevoir comme la première partie de la formation. En effet, il est assez rare de trouver un emploi au sortir d’une Licence de mathématiques, alors que le taux d’insertion professionnelle est très élevé après un Master. C’est pourquoi le contenu scientifique de la Licence a été pensé pour donner aux étudiants les moyens d’accéder à de nombreux Masters.

Lire plus

Savoir-faire et compétences

  • Raisonner et conceptualiser par l’algèbre ou la géométrie
  • Mener une démarche analytique ou probabiliste
  • Construire son projet professionnel
Lire plus

Dimension internationale

  • Selon les facultés/IUT et les formations ciblées : Possibilités de mobilité d'études à l'étranger dans le cadre des partenariats de l'Université d'Artois (différents programmes dont Erasmus+, conventions de coopération signés et valides entre l'Université d'Artois et des établissements étrangers).

Consultez la rubrique Internationale du site de l'Université d'Artois pour connaitre les possibilités d'échanges http://www.univ-artois.fr/International/Possibilites-d-echanges et les modalités de candidature pour un séjour d'études à l'étranger http://www.univ-artois.fr/International/Etudier-a-l-etranger

  • Cette formation est ouverte à la mobilité internationale de crédits (d'échange) dans le cadre des partenariats de l'Université d'Artois (différents programmes dont Erasmus+, conventions de coopération signés et valides entre l'Université d'Artois et des établissements étrangers).

Reportez-vous à la présentation de la formation dans les onglets Présentation et Organisation des enseignements.

Le niveau de français requis, le niveau d'études concerné et la durée de la mobilité sont définis dans les accords de coopération.
Renseignez-vous auprès de votre université d'origine pour connaitre le détail des possibilités de mobilité à l'Université d'Artois.

Si vous êtes un étudiant accueilli en mobilité dans le cadre d'un partenariat de l'Université d'Artois, consultez les pages Étudier à l'Université d'Artois http://www.univ-artois.fr/International/Etudier-a-l-Universite-d-Artois

Lire plus

Les + de la formation

  • Le niveau scientifique est volontairement élevé, afin de préparer au mieux les étudiants à une poursuite d’études en Master.
  • Tous les enseignements ont lieu dans le même bâtiment, où se trouvent également les bureaux des enseignants. Grâce à cette proximité, la qualité de l’encadrement est bien supérieure à celle que l’on peut trouver dans de plus grosses structures.
  • La formation est « adossée à la recherche » : la plupart des enseignants sont aussi des chercheurs internationalement reconnus.
Lire plus

Organisation

Stages

Stage

Possible

Programme

Le programme de mathématiques des deux premières années est essentiellement identique à celui des classes préparatoires scientifiques Maths Physique : nombres complexes, arithmétique des entiers et des polynômes, notions d’algèbre « générale », algèbre linéaire, formes quadratiques, suites et séries numériques, intégration, espaces vectoriels normés, suites et séries de fonctions, fonctions de plusieurs variables, géométrie, probabilités « élémentaires », notions d’analyse numérique.

En 3ème année, on va évidemment beaucoup plus loin (intégrale de Lebesgue, calcul différentiel, équations différentielles, fonctions d’une variable complexe, probabilités « sérieuses », théorie des groupes, théorie des corps, histoire des mathématiques).

Un autre point très important est que la 1ère année est en grande partie commune avec la Licence d’Informatique. Cela permet à nos étudiants d’acquérir de bonnes bases en programmation. Il faut aussi souligner que certaines unités d’enseignements sont conçues spécifiquement pour mettre les étudiants en position de valider le 1er niveau du Certificat PIX.

Enfin, outre les enseignements disciplinaires, les étudiants suivent des cours d’Anglais tout au long de la Licence. Un des objectifs (mais pas le seul) est de leur donner les moyens de valider une certification en Anglais.

Lire plus

Admission

Conditions d'admission

Accessible aux titulaires d’un baccalauréat, Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires ou équivalent.

FORMATION CONTINUE
La Licence est ouverte aux salariés ou demandeurs d’emploi. Se rapprocher du service de la formation continue pour connaître les tarifs et conditions de prise en charge de la formation en fonction de votre situation.
Contact : Tél. 03 21 79 17 07 - fcu-fare-lens@univ-artois.fr (fcu-fare-douai @ univ-artois.fr)


Ils peuvent faire reconnaître leur expérience pour intégrer la Licence via la Validation des Acquis Professionnels et Personnels (VAPP) ou pour la valider via la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) ou encore le parcours mixte.
Contact : Tél. 03 21 60 60 59 - fcu-pac@univ-artois.fr

Lire plus

Et après

Poursuite d'études

La Licence a été conçue pour permettre une poursuite d’études couronnée de succès dans n’importe quel Master à dominante mathématique, et ce pas nécessairement dans la Région Hauts-de-France.

On peut distinguer schématiquement 3 types de Masters à dominante mathématique :

  • Master « Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation » mention « Second degré », visant à la préparation du CAPES ou du CAPLP.
  • Masters de « Mathématiques fondamentales », destinés aux étudiants souhaitant faire ensuite une thèse de doctorat, ainsi qu’aux étudiants souhaitant passer le concours de l’agrégation.
  • Masters dispensant une formation spécialisée de haut niveau mais ne débouchant pas nécessairement sur une thèse. Ces Masters se situent dans des domaines « appliqués » (probabilités, statistiques, analyse numérique, mathématiques et finance, ingénierie mathématique…) et visent plutôt à une insertion professionnelle immédiate.
  • À ces Masters « de mathématiques », il faut ajouter le Master « Métiers de l’Enseignement, de l’éducation et de la Formation » mention « Premier degré » visant à la préparation du Concours de Recrutement des Professeurs des Écoles (CRPE).

Par ailleurs, il est bon de savoir qu’il est possible, après une Licence, d’intégrer une école d’ingénieurs. De plus en plus d’écoles réservent en effet des places à des étudiants issus de l’université.

Lire plus

Insertion professionnelle

Les possibilités sont nombreuses, et parfois inattendues.
Pour plus d’informations, voir par exemple la brochure ONISEP « Zoom sur les métiers des mathématiques et de l’informatique ».

Cela étant, les métiers de l’enseignement ont toujours constitué un débouché privilégié.
À noter qu’en mathématiques, le nombre de places au CAPES et à l’Agrégation reste très élevé.

Lire plus