Université d'Artois
Droit, Economie, Gestion

Droit (parcours général)

  • ECTS

    180 crédits crédits

  • Durée

    3 ans

  • Composante

    Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de Douai

Présentation

Objectifs

La licence en droit offre une solide culture générale en particulier dans les domaines politique, historique, sociologique et économique, permettant de remettre en contexte les problèmes juridiques et de comprendre leur évolution.
La formation fournit aux étudiants une connaissance générale des principes fondamentaux du droit privé et du droit public ainsi qu’une méthodologie et une rigueur dans le raisonnement juridique.

Lire plus

Savoir-faire et compétences

  • Saisir les conséquences juridiques d’un fait ou d’une action et participer au conseil dans la résolution d’un problème donné dans sa dimension juridique
  • Qualifier juridiquement un fait complexe, rechercher les normes applicables à la situation, les analyser et les articuler entre elles
  • Comprendre le sens et la portée d’une décision de justice, l’analyser et la critiquer
  • Analyser une chronique juridique ou une note de jurisprudence
Lire plus

Dimension internationale

  • Selon les facultés/IUT et les formations ciblées : possibilités de mobilité d'études à l'étranger dans le cadre des partenariats de l'Université d'Artois (différents programmes dont Erasmus+, conventions de coopération signés et valides entre l'Université d'Artois et des établissements étrangers).

    Consultez la rubrique Internationale du site de l'Université d'Artois pour connaitre les possibilités d'échanges http://www.univ-artois.fr/International/Possibilites-d-echanges et les modalités de candidature pour un séjour d'études à l'étranger http://www.univ-artois.fr/International/Etudier-a-l-etranger

 

  • Cette formation est ouverte à la mobilité internationale de crédits (d'échange) dans le cadre des partenariats de l'Université d'Artois (différents programmes dont Erasmus+, conventions de coopération signés et valides entre l'Université d'Artois et des établissements étrangers).

    Reportez-vous à la présentation de la formation dans les onglets Présentation et Organisation des enseignements.
    Le niveau de français requis, le niveau d'études concerné et la durée de la mobilité sont définis dans les accords de coopération. Renseignez-vous auprès de votre université d'origine pour connaitre le détail des possibilités de mobilité à l'Université d'Artois.
Lire plus

Les + de la formation

  • Enseignements assurés par des enseignants-chercheurs et par des professionnels (avocats, magistrats, juristes, etc.)
  • Dispositif d’accompagnement et de suivi personnalisé (semaine d’intégration en 1ère année, enseignant-référent, cours de méthodologie, techniques d’expression écrite et orale)
  • Accompagnement des étudiants dans la construction de leur projet professionnel (conférences sur les métiers du droit, construction du projet professionnel avec l’aide de professionnels de l’emploi et du recrutement, pix-droit, programme ERASMUS et aide à la recherche de stages)
Lire plus

Organisation

Stages

Stage

Possible

Programme

Les enseignements se répartissent en cours magistraux en amphithéâtre et séances de travaux dirigés en petits groupes.

Les trois années de formation balayent les principales disciplines du droit privé (droit de la famille, droit des obligations, droit commercial, droit des relations individuelles et collectives de travail, droit pénal, procédure civile, procédure pénale) comme du droit public (droit constitutionnel, droit administratif, droit des libertés fondamentales, finances publiques, droit fiscal, droit international, droit européen).

Dans une logique d’ouverture, la licence comprend également des cours d’histoire du droit, d’économie, de philosophie du droit, de culture générale, de sociologie politique et de science politique.

Lire plus

Admission

Conditions d'admission

Accessible aux titulaires d'un baccalauréat, Diplôme d'Accès aux Études Universitaires ou équivalent.

Lire plus

Et après

Poursuite d'études

La poursuite en master permet une orientation vers une filière de droit privé ou de droit public. L’objectif est de former des juristes généralistes performants et polyvalents. La formation propose un approfondissement et une actualisation des connaissances fondamentales acquises pendant la licence en Droit, dans tous les domaines du droit public ou privé, qu’il s’agisse du droit interne ou du droit international. Elle permet une plus grande maîtrise des méthodes et outils documentaires. Le Master ouvre la voie à une spécialisation poussée.

Quatre masters sont proposées :
• Le Master « Justice, procès et procédures » a pour objectif de former les étudiants aux principaux contentieux utiles à la gestion d’un dossier juridique ou judiciaire, ainsi qu’aux modes alternatifs de règlement des conflits.

• Le Master « Droit des Collectivités Territoriales » en alternance permet aux étudiants d’acquérir de solides connaissances sur les conditions de fonctionnement des collectivités territoriales françaises, en vue de former des juristes capables de mettre au service des collectivités territoriales leurs compétences de synthèse et d’analyse.


• Le Master « Droit de l’entreprise » a pour objectif d’assurer la formation théorique et pratique de juristes opérationnels, capable de conseiller l’entreprise dans ses choix stratégiques, qu’il s’agisse notamment de définir cette politique commerciale, sociale ou financière. Elle permet une spécialisation en banque-finance ou en gestion des risques professionnels.


• Le Master « Droit public » a pour objectif de former les étudiants à l’exercice pratique du droit public, dans la perspective des concours de la fonction publique, du concours de magistrat administratif ou de l’examen du barreau. Il comporte deux parcours : « Conseil et contentieux publics » et « Conseil et contentieux des droits de l’urbanisme et de l’environnement ».

Lire plus

Insertion professionnelle

  • Carrières juridiques et judiciaires (magistrat, avocat, huissier, notaire, greffier, etc.)
  • Concours administratifs de la fonction publique d’État, de la fonction publique territoriale et de la fonction publique hospitalière
  • Juriste au sein de services juridiques ou contentieux d’entreprises (banques, assurances, etc.), de syndicats ou d’associations
Lire plus